Température effective de déglaçage

« Température effective de déglaçage » est une expression couramment utilisée pour comparer les différents produits déglaçants : il s’agit de la plus basse température à laquelle un produit déglaçant fera effectivement fondre la glace. Plusieurs produits utilisent un mélange d’ingrédients. Le sel gemme est souvent leur ingrédient principal.

Ils peuvent aussi contenir des ingrédients qui agiront à une température plus basse que le sel gemme, mais dès que l’ingrédient principal est le sel gemme, le déglaçant n'agira probablement pas à une température inférieure à -15 °C (5 °F).

Quoi qu’il en soit, la température effective de déglaçage affichée sur le produit doit normalement être la température mesurée lors de tests indépendants menés sur le produit entier et non pas sur l’un des ingrédients qui le composent. Il faut toutefois prendre cette information « avec un grain de sel » : la théorie est une chose et la réalité en est une autre. Premier Tech Home & Garden est en mesure de supporter ses affirmations à l'aide d’informations techniques complètes.

 

Températures de déglaçage éprouvées

Alaskan : -32 ºC (-24 ºF)

Get A Grip™ : -18 ºC (0 ºF)

Sel gemme : -15 ºC (5 ºF)

Chlorure de magnésium : -15 ºC (5 ºF)

Chlorure de potassium : -10 ºC (15 ºF) Urée -4 ºC (25 ºF)

 

Rapidité d’action et durée d’action

Deux autres facteurs sont utilisés pour comparer les performances des différents produits déglaçants : la rapidité d’action (ou taux d’action) et la durée d’action. La rapidité d’action est en fonction de la nature des ingrédients utilisés et des conditions environnementales. Les ingrédients qui réagissent chimiquement avec l’humidité agissent généralement plus rapidement.

Cependant, plus la température est basse, plus leur rapidité d’action en souffre. Si la température chute beaucoup, leur effet peut s’avérer complètement nul. L’ingrédient principal du produit déglaçant détermine à la fois sa vitesse d’action et son taux d’efficacité. Généralement, un produit qui met peu de temps à agir aura tendance à cesser d’agir tout aussi rapidement, nécessitant plusieurs applications pour éviter que tout ne gèle à nouveau.

Les produits déglaçants qui agissent plus longtemps font fondre plus de neige et de glace, étant de ce fait plus économiques. Le déglaçant Alaskan est l’un des rares produits à combiner les deux propriétés : rapidité d’action et durée d’action. Il commence à agir aussi rapidement que le calcium, tout en durant aussi longtemps que les mélanges de sodium et de potasse.

Volume de saumure produite en 20 minutes à -10 °C (14 °F)

  • Alaskan : 8,4 ml
  • Sel gemme : 5,17 ml
  • Sel gemme et chlorure de potassium (50/50) : 4,67 ml
  • Urée : 2 ml
  • Chlorure de potassium : 1,03 ml

 

Taille des granules des produits déglaçants

La taille des granules et la surface à déglacer affectent toutes deux le processus de déglaçage. Les petits granules agissent trop rapidement : une forte concentration nuira au processus. Il peut même arriver que leur dissolution soit trop rapide pour qu’ils réussissent à pénétrer dans la couche de glace.

Si la surface regèle trop rapidement, elle risque même d’être plus glissante et plus dangereuse qu’au départ. Les particules de plus grande taille ont une action beaucoup plus lente. Elles pénétreront facilement dans la couche de glace, mais peuvent cesser de se dissoudre une fois rendues entre deux couches de saumure. Les particules non dissoutes n’agiront pas, ce qui augmentera la quantité requise et donc le coût du déglaçage.

Les produits déglaçants les plus efficaces sont faits de granules de taille moyenne qui pourront pénétrer dans la glace en profondeur et maximiser la production de saumure. Ils briseront la surface de la glace, ce qui permettra de la retirer. Les produits issus de mines, comme le sel gemme, contiennent généralement des granules de différentes tailles. Leur efficacité est à la fois incertaine et variable.